“Les attaquants ont dû construire une chaine de valeur globale avec optimisation et exploitation des armes ce qui explique la performance et la réussite avec une kill chain exploitée qui se rapproche des attaques APT les plus avancées”